13/03/2013 / Donatien Kangah

Le-journalisme-hier-aujourd-huiLe web journalisme ? « Y a aucune différence avec le journalisme traditionnel. C’est juste le support qui change », soutient Aboubakar Oualkatio de fratmat.info.

Si la construction sémantique de l’expression suggère sa compréhension relativement aisée, sa perception totale, elle, s’appréhende moins évidemment. Entre méfiance et confusion des pratiques, la spécificité du web journalisme doit s’imposer pour se faire accepter.

Dans un milieu où toutes les places semblent déjà prises par les médias dits traditionnels, le web journalisme a dû user de la technologie pour s’inventer une place. Revers de la médaille ? La démocratisation du média. Aujourd’hui, plus besoin « de s’appeler Le Monde ou le Figaro pour produire du très beau contenu journalistique sur Internet », dixit Antoine Bayet.

C’est si vrai qu’on dira même : « Plus besoin d’être journaliste pour produire du très beau contenu journalistique sur Internet ». L’essor des blogs d’actualités…de qualité tenus par des non journalistes le confirme. On ajoutera dans cette veine, la découverte de nouveaux concepts essayant sans cesse de réinventer la noblesse du métier.

On parlera ainsi de journalisme citoyen, de journalisme participatif, de journalisme des données…Bref, le web journalisme en venant bousculer la sacralisation du processus de production de l’information, jadis réservée aux seuls « professionnels de l’info », a ouvert la boîte de Pandhorre d’une absolue perfection de la profession.

Pour s’imposer comme journaliste, on ne se contentera donc plus d’un simple reportage ou compte rendu d’évènement. Les live-tweets de passionnés sont parfois bien faits. On ira plus loin, cherchant plutôt qu’à conter, à expliquer le pourquoi du protocole, les dessous de telle décision…de sorte à permettre au consommateur de comprendre et non plus de savoir simplement.

Aller au-delà de l’histoire racontée de l’évènement, c’est là la voie du salut !

Donatien Kangah, Rédacteur en chef à  Avenue 225

Crédit-photo : bookstory.over-blog.com

PS : A partir du 16 mars 2013, l’E-school ouvre sa première session de formation en web journalisme. 20 heures d’ateliers, entre théorie et pratiques, pour acquérir les fondamentaux d’un métier en alerte permanente. Participation : 40 000 F CFA. Inscrivez-vous au :  (+ 225) 59 319 600