21/11/2012 / melodie

Du latin Curriculum Vitae qui signifie « le déroulement de la vie », le CV est un document qui présente le parcours scolaire, les aptitudes  professionnelles et autres  qualités d’un candidat à l’emploi. Ce document existe sous diverses formes et divers supports : électronique, papier et vidéo.

Si la pratique du CV vidéo a été propulsée et vulgarisée aux Etats-Unis, il a connu ses heures de gloire en Hexagone dans les années 2006. Tandis que sous les tropiques, il est quasiment méconnu ou peu utilisé par les demandeurs d’emploi. Le CV vidéo ou « pitch vidéo » est longtemps resté l’apanage de ceux issu du milieu des métiers créatifs (communication, marketing, publicité etc).

La plus-value du CV vidéo

 « Avec le CV vidéo, on considère que l’on multiplie par dix les chances de trouver un job. Le candidat se distingue parmi la masse de CV traditionnels. Il prouve qu’il sait se vendre en quelques minutes. De son côté, le recruteur gagne du temps dans la sélection des candidatures. Grâce au CV vidéo, il peut tout de suite passer au deuxième entretien de sélection puisqu’il s’est déjà fait une idée du dynamisme du candidat, son aisance, son attitude», explique Gilles Dagorn, fondateur de CVLive.com et pionner français du marché du CV en ligne.

Le CV vidéo a également ce  plus d’éviter au demandeur d’emploi de parcourir des kilomètres pour rencontrer un recruteur.

Un « hic » tout de même

Le CV vidéo est quelque peu susceptible d’altérer le jugement du recruteur. Ce dernier pourrait facilement se faire prendre à ses « préjugés » et ses « a priori ».

« Le candidat apparaît trop ceci, trop cela, pas assez comme-ci ou comme-ça, tel recruteur aura un a priori négatif sur les femmes au visage anguleux, tel autre ne supporte pas les hommes habillés avec une chemise à manches courtes, que sais-je encore ! Le recruteur peut ainsi être victime de ses propres préjugés, à son corps défendant, inconsciemment… », relève Gilles Dagorn.

Facile à faire

En théorie, l’idée est plutôt simple et attrayante. Vous présentez votre expérience professionnelle devant une caméra vidéo, et vous envoyez votre prestation filmée, par mail aux recruteurs.

Dans la pratique, pour réaliser votre CV vidéo vous n’avez pas forcement besoin d’un matos de pro. Au demeurant, une webcam de bonne résolution et  un logiciel de montage vidéo pourrait faire l’affaire. Mais si vous ne vous connaissez en montage vidéo, adressez-vous  à des  personnes plus compétentes. Histoires de ne pas entacher la perception.  Vous pouvez aussi consulter aussi des plates-formes en ligne qui proposent de le réaliser pour vous. On peut citer entre autres : CVlive, Mozaïk RH, Youjob, et Easy-cv qui proposent des séquences pour guider le candidat.

Pour le moment, les recruteurs n’intègrent pas le CV vidéo dans leurs processus de recrutement. Mais il n’est pas exclu qu’avec les évolutions de l’e-recrutement cet outil puisse être de plus en plus utilisé.

« (…), ne soyons ni naïf, ni hypocrite, lorsque le recruteur se retrouve à devoir choisir entre deux candidat(e)s doté(e)s de compétences égales… celui ou celle qui passe mieux en vidéo risque d’être favorisé(e) ». Conseil de  Gilles Dagorn.

Crédit-photo : cv-motion.com