21/11/2012 / Donatien Kangah

L'E-commerce dans le monde

Plus d’une vingtaine ce jeudi 16 novembre 2012. Pour la plupart, entrepreneurs et professionnels du web, ils se sont donné rendez-vous à l’espace AMN pour échanger sur la perspective de la mise en place d’une économie numérique à l’ivoirienne.

A l’origine de cette rencontre « informelle », le groupe Facebook « Brainstorming Sessions ». Propulsé par Franck Bayé, fondateur de madox webdesign,  l’initiative s’est peu à peu formalisé au fil des discussions et autres échanges sur le réseau social.

La problématique du E-commerce en Côte d’Ivoire

D’un côté, les entrepreneurs web et autres propriétaires de sites locaux. De l’autre, les « géants » (banques & télécoms etc.) qui ne prennent pas « d’initiatives », fustige Amévi Midékor qui a milité pour ce sujet.

Résultats. « Aucune solution ouverte ni générale », « un e-commerce quasi-inexistant » en Côte d’Ivoire. Et pourtant, des initiatives locales « ingénieuses » tentent de contourner le problème. Pourquoi ? Tout simplement parce que les « enjeux » existent.

Pêle-mêle. « L’augmentation nette de la qualité du contenu local », l’«augmentation du nombre  d’internautes», la « monétisation des projets web », et surtout la « réduction du chômage ».

Passer à l’action

Les participants en sont convaincus. Il faut passer à l’action et ne pas rester dans l’immobilisme de la réflexion et des spéculations. Promesse a été faite de maintenir la flamme et de surtout entretenir le réseau naissant de la nouvelle industrie du numérique.

Crédit-photo : inc.com